Biographie

Follow me

Email Me

Copyright @ All Rights Reserved

Biographie

 

Nina, surnom de Nadine Pillet, est née dans les premiers jours de 1970 à Sierre, Suisse. Après ses études de bases, Nina a décidé d’explorer l’Asie du Sud Est et a découvert la technique de peinture à la poudre de carbone, pour laquelle elle a eu un véritable «coup de foudre». Passionnée par cette technique, elle y apprend les bases sous l’aile d’un maître local et est devenue à la fois une pratiquante et une exposante de vieilles techniques qu'elle transmet visuellement d'une culture à l'autre.

 

À son retour en Suisse plusieurs années plus tard, Nina a continué à explorer les techniques de portrait, mais son implication dans l'enseignement de la médecine alternative a entraîné une pause temporaire dans ses disciplines artistiques. Dans son travail de recherche en médecine alternative, elle est devenue l'auteur de plusieurs publications pour ses élèves et de livres.

 

Lorsqu'elle est retournée en Asie en 2014, elle s'est immédiatement immergée dans la redécouverte artistique. Elle est restée plusieurs mois en tant qu'artiste en résidence dans une galerie locale. Là, elle a finalement trouvé l'apaisement et a prospéré en produisant une nouvelle série d'images qu'elle continue d'ajouter à sa collection.

 

Elle partage maintenant son temps entre les deux continents.

 

« Mes peintures sont entièrement basées sur les émotions humaines qui m'ont toujours fascinées. Ce sont principalement des portraits, des représentations d’émotions captées dans leurs évolutions quotidiennes et de la symbolique des grands sentiments humains telles que la paix intérieure, la recherche de l’harmonie et l’amour. Les tableaux sont créés avec de la poudre de carbone, avec ou sans base de peinture selon les exigences du sujet spécifique. À l'aide de pinceaux fins, j'applique la poudre en très petites quantités ce qui me permet de créer différents tons, textures et humeurs dans tout le spectre de la lumière. Le résultat est similaire à la photographie en noir et blanc avec une sensualité humaine accrue. Dans certaines de mes peintures, j'utilise de la poudre de pastel que j'applique de la même manière pour mettre en contraste un détail spécifique, par ex. les yeux, un bijou ou une écharpe. J'utilise parfois de l'aquarelle et / ou de la peinture acrylique pour créer un fond avant d'appliquer le carbone. Cela peut créer l'impression d'une vieille peinture ou sculpture contribuant à mon thème choisi. Cette technique subtile est pratiquement inconnue dans les pays occidentaux et génère la plus grande curiosité.

 

Dans la création d'un tableau, le plus important pour moi sont les émotions que je crée qui, à leur tour, résonnent avec l'esprit personnel de l'observateur et se retrouvent donc connectées à l'image. Atteindre l’ «âme» de l’observateur, le toucher dans son cœur, est mon but ultime. »

 

C’est une technique qui demande beaucoup de temps et de patience. Un portrait au carbone en format 28x38 cm nécessite entre 20 et 30 heures de travail et un format plus grand, généralement autour de 40x60, prendra entre 40 et 70 heures selon les détails. En technique mixte de peinture et carbone, les 100 heures de travail sont facilement atteintes. Chaque tableau est un voyage qui la transporte dans des émotions profondes, dans la magie de la création, hors de l’espace-temps, souhaitant vous projeter dans votre propre Univers et vous amener à voyager à l’intérieur de vous-même.